Baobab

 

Le baobab est un de ces arbres que les gens associent instantanément à un endroit. La plupart des gens que je connais pensent « Afrique » dès qu’ils entendent « Baobab ». Quel étrange arbre n’est-ce pas? Tellement grand avec de si petites branches. Donc je vais vous raconter la légende du baobab. Ou au moins l’une d’entre elles.

On raconte qu’il y a très très très longtemps, quand le monde a été créé, le baobab fut planté près d’un petit lac. Tandis qu’il poussait et poussait, il observait tous les magnifiques arbres autour de lui avec leurs belles couleurs, leurs grandes feuilles et leurs troncs bien droits. Jusqu’à ce qu’un jour, le vent se calma. Le petit lac devint calme et plat comme un miroir. Et le baobab put enfin voir sa réflexion dans l’eau. Il fut choqué par ce qu’il vit! Ses fleurs étaient pâles et fades, ses feuilles minuscules, et son tronc était gros et tordu.

Il se mit très en colère et se plaignit abondamment au créateur, en lui reprochant d’être injuste de l’avoir fait si moche par rapport aux autres arbres. Et le créateur lui dit que certaines créatures étaient faites pour être moins parfaites, comme l’hippopotame ou la hyène. Mais le baobab n’arrêtait pas de se regarder dans le lac et surtout de se plaindre encore et toujours. Jusqu’à ce qu’un jour le créateur en eut vraiment marre de l’entendre pleurnicher. Alors il attrapa le baobab, l’arracha du sol et le replanta à l’envers. Depuis ce jour, le baobab, avec la tête enfouie dans la terre, n’a plus jamais été capable de se plaindre.

C’est la raison pour laquelle les petites branches du baobab ressemblent à des racines!

Baobab

Ubuntu

Comme c’est étonnant…

Il y a quelques temps, je suis sortie avec des amis dans un bar. A un moment donné dans la soirée, j’ai remarqué une jeune fille qui portait un joli collier. Je suis donc allée la voir pour le lui dire (j’aime bien dire aux gens quand j’aime quelque chose chez eux, même si je ne les connais pas) et son visage s’est illuminé. Elle a alors retiré son collier et me l’a offert. En en discutant par la suite avec un ami, il n’était pas plus surpris que cela et m’a parlé du concept d’Ubuntu. Et je me suis dit « Ah! Il faut que je partage ce merveilleux concept! ».

Ubuntu est un concept venant du sud de l’Afrique. Le mot lui même vient des langues bantoues. Il n’a pas de traduction exacte mais signifie plus ou moins « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous« . L’individu appartient à quelque chose de plus grand. Ubuntu est donc un principe de partage et d’entraide.

Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix, explique le concept de la manière suivante:

« Quelqu’un d’ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, dévoué aux autres, ne se sent pas menacé parce que les autres sont capables et bons car il ou elle possède sa propre estime de soi — qui vient de la connaissance qu’il ou elle a d’appartenir à quelque chose de plus grand — et qu’il ou elle est diminué quand les autres sont diminués ou humiliés, quand les autres sont torturés ou opprimés. »

Je pense que ce concept mérite d’être diffusé!