[ANGOLA] La recette du muamba par Enola

Dans le cadre de notre projet Ursino, nous vous invitons chaque mois à découvrir une recette traditionnelle partagée par un chef, une célébrité ou un.e anonyme.
Découvrir un plat, son histoire, comment il est consommé ou encore les souvenirs qui y sont rattachés, c'est précisément ce que font nos élèves tout autour du monde. Sur cette base, ils mènent des recherches pour découvrir l'origine des plats et de leurs ingrédients.

L’objectif : qu'ils découvrent par eux-mêmes que nos cultures, notamment culinaires, se sont de tous temps enrichies de la diversité et des rencontres entre les peuples.

 

Enola et sa mère

 

Présente-nous une recette traditionnelle qui te tient à cœur…

"Le Muamba, c’est une sorte de ragout de volaille avec des épinards, des gombos, de l’huile de palme et il se mange avec du pirao. C’est une sorte de polenta fait avec de la farine de manioc."

 

Qui préparait ce plat ? Comment t’a-t-il été transmis ?

"C’est ma mère et mes tantes qui me l’ont appris lors des repas de famille."

 

Que t’évoque ce plat ? As-tu des souvenirs particuliers ou des anecdotes qui y sont liés ?

"Oui on préparait souvent ce plat toutes ensemble dans la cuisine lors de retrouvailles, c'était très sympa puisqu’on ne se voyait pas très souvent et on faisait souvent ce plat en grande quantité puisqu’on était très nombreux."

 

As-tu connaissance d’autres variantes de ce plat ? Ou de plats similaires dans d’autres pays ou régions ?

"Oui évidemment, il diffère selon les régions d’Afrique, s’appelle parfois « Foufou ». Peut-être avec de la farine de maïs aussi."

 

Ce plat te semble-t-il plutôt ancien ou récent ? Est-il en train de disparaître ? À quel territoire penses-tu qu’il soit rattaché ?

"Je pense qu’il est plutôt ancien, le plat est en effet décliné de différentes façons en fonction des régions d’Afrique, cette version que je connais nous vient de l’Angola, pays d’origine de ma mère."

@Ethinkka

Comment et quand ce plat est-il consommé en général ?

"C’est un plat qui se mange souvent en famille ou en grand nombre puisqu’il est difficile d’en faire en petite quantité, et c’est le plat principal d’un repas."

Existe-t-il des rituels de consommation de ce plat ?

" Il n'y pas vraiment de rituel, mes sœurs et moi l’avons mis à notre "sauce" en mangeant le reste de sauce justement avec du pain comme on a l’habitude de faire en France. Mais comme la purée est déjà assez consistante ce n’est pas nécessaire (rires)."

 

Y a-t-il d’autres plats traditionnels que tu as à cœur de transmettre à tes enfants ?

"Je suis aussi française et bretonne surtout, alors c'est sûr mes enfants grandiront en mangeant des galettes de sarrasin et des crêpes."

 

À quoi associes-tu la cuisine et le temps du repas ? En quoi est-ce que cela te semble important dans une culture, une société ?

"C’est un réel moment de convivialité, on peut se retrouver autour de la table et passer un bon moment, ça renforce vraiment les liens."

Ingrédients

  • Oignons
  • Tomates
  • Épinards
  • Gombos
  • Poulet
  • Ail
  • Citron
  • Sel

Pour le pirão

  • Farine de manioc
  • Eau

 

@amesaportuguesa

Étapes 

  1. Émincer les oignons et les tomates
  2. Les faire revenir dans une casserole avec de l’huile d’olive
  3. Faire mariner le poulet environ 1h avec de l’huile d’olive, de l’ail, du citron et du sel
  4. Ajouter la viande dans la casserole avec la garniture
  5. Faire cuire quelques minutes
  6. Mouiller à hauteur avec de l’huile et rajouter 300g d’huile de palme
  7. Laisser mijoter jusqu’à ce que la viande soit cuite et fondante
  8. Rajouter les épinards préalablement lavés dans la casserole et quelques gombos coupés en rondelles
  9. Refermer avec un couvercle jusqu’à passer à table

Vous pouvez manger ça accompagné de riz blanc ou de pirão. C’est la purée faite à base de farine de manioc.

Pour le préparer, faire bouillir de l’eau, ajouter la farine de manioc et mélanger très fort avec une cuillère en bois.

Dès qu’il n’y a plus de grumeaux et que la mixture forme une pâte lisse et homogène c’est prêt !

 

BONUS

Quelle est ta madeleine de Proust ?

Petit gâteau portugais qu’on appelle « pasteis de nata »

3 invités que tu aurais envie de réunir autour d’une table de dîner (réels ou fictifs, vivants ou décédés) ?

Mes grands-parents qui habitent au Portugal, Gad Elmaleh et Beyonce.

Ta « world food » préférée ?

Je suis fan de Sushi et nourriture asiatique.

Un restaurant à nous conseiller ?

Là ou je travaille bien sûr, ça s’appelle Accents à Paris.

Je découvre Ursino

Je fais un don à Konstelacio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.