[NOS BÉNÉVOLES] – Rencontre avec Damien

Véritables moteurs de notre organisation, nos bénévoles s’impliquent tous les jours et donnent de leur temps pour faire évoluer l’association. Sans eux nous ne pourrions pas pérenniser nos activités et projets.

Provenant de la génération télévision et console et passionné de jeux de rôle et de jeux vidéo, Damien professionnalise son savoir en devenant vendeur chez Picwic, une enseigne où il restera près de 10 ans. Cette expérience lui permet de développer ses connaissances, sa culture du jeu et sa capacité et aisance à en parler aux gens.

Après la fermeture de l’enseigne, il a décidé de rester dans ce domaine d'activité en devenant formateur en ludo-pédagogie et monte son entreprise Bran'Ludique Il forme ses apprenants en employant des jeux de société. Des jeux que l'on peut trouver en magasin dont il modifie les règles ou des jeux créés spécifiquement pour répondre à son besoin. Bénévole depuis 6 mois, Damien a proposé un jeu adapté pour le projet Ursino.

Pourquoi s'engager en tant que BÉNÉVOLE ? 

"Je ne me suis jamais engagé auprès d’autres associations, mais je fais régulièrement des dons pour la plateforme Wikipedia. Également auprès de Z Event, un projet qui réunit des streameurs et dont les dons sont entièrement reversés à Action Contre la Faim par exemple en 2021; ou encore le Speed Don, Marathon de speedrun caritatif de 55 heures diffusé sur Twitch et levant des dons pour Médecins du Monde.

J’ai le sentiment de participer à quelque chose d’important et d’appartenir à une communauté.

Je n'ai pas réalisé que j'étais bénévole pour l’association. J'ai rencontré Charlotte, elle m'a parlé de Konstelacio, j'ai eu des idées, j'ai peaufiné l'une d'elles et l'ai donné tout naturellement. Le projet est beau, l'action importante. Si mes compétences peuvent aider alors je les dispense."

Damien en plein partie chez Picwic

Première réunion autour de Kosmopolit

Pourquoi s'engager auprès de Konstelacio ?

Je suis, sans surprise, un joueur ; le jeu a toujours été pour moi un moment d'échange et de découverte. Découverte des autres pour être plus précis. Je considère que lorsque les gens jouent, ils sont eux-mêmes et j'aime apprendre à les connaître. Ma rencontre avec Konstelacio me donne une envie de grandeur dans mon action. Je peux à travers le jeu et avec l'appui de l'association transmettre, permettre l'appréhension et la compréhension des cultures et leurs interconnections. Tout du moins, c'est ce que je souhaite et espère apporter à l'association.

C’est l’enthousiasme de Charlotte qui m’a d’abord frappé. Quand on s’est rencontrés, on a d’abord discuté de ce que l’on faisait mutuellement, du projet Ursino, de son approche de la notion de la culture et j’ai tout de suite senti qu’il y avait quelque chose à exploiter. Pour mon métier, je fais constamment de la veille sur les jeux de société. Un jour je tombe sur Kosmopolit et en l’analysant je me rends compte qu’il y a moyen de l’exploiter pour les actions de l’association.

Le Kosmopolit est un jeu simulant un service de restaurant qui sert des plats du monde. Il est prévu pour 4/5 joueurs avec l’utilisation d’une application sur smartphone pour éviter que quelqu’un soit gestionnaire.

Il fallait que j’appréhende la difficulté et savoir s’il était possible qu’il y ait beaucoup plus de joueurs. Ensuite, nous devions trouver un moyen d’éliminer l’application du jeu, et de la remplacer par une scénarisation préétablie. Je l’ai ainsi adapté pour un groupe de 15 personnes, et une partie du groupe qui va incarner ce qu’incarne normalement l’application mais en ayant fait en sorte que cela reste ludique pour eux. Enfin, avec l’aide de Charlotte et Aziliz, nous avons mis en forme ces changements pour donner vie à cette action de jeu de rôle."

Ursino à Saint-Brieuc

"J’ai en effet eu la chance d’accompagner Konstelacio dans la reprise du projet Ursino à Saint Brieuc en décembre dernier.

On avait déjà testé le jeu adapté avec un groupe d’adultes et cette journée était l’occasion parfaite de tester le système de jeu avec un groupe d’enfants / d’adolescents.

C’était un moment très intéressant car la plupart du temps, je n’ai pas de retour direct, ni la possibilité d’analyse en temps réel de voir une vraie partie se dérouler.

Pour moi c'était aussi l’occasion de mieux appréhender ce que faisait Konstelacio, de remettre en mémoire l’idée des 4 axes liés à la notion de culture. J’ai adoré ce sentiment de transmission et je me sentais à ma place lors de cet atelier, pouvoir échanger avec autrui, créer une dynamique de groupe, c’était très naturel et galvanisant, j'en garderai un très bon souvenir de vie.

Moi qui suis plutôt casanier, Konstelacio m’a donné envie d’aller dans d’autres pays, de rencontrer les élèves, et d’avoir ce rapport très humain. Je suis capable de faire beaucoup de choses, pour des gens et des idées. C’était pour moi un véritable plaisir de donner de mon temps pour l’association et d’avoir eu la chance de voir en direct ce qu'on avait fait ensemble."

1er test avec nos élèves de Saint Brieuc pour le projet Ursino

La suite ensemble

"Nous sommes en train de développer un jeu de société avec l'équipe, qui sera axé sur la notion de culture. C'est un moyen de mettre en valeur l'association de manière unique. Ce projet représente un vrai challenge pour moi car c'est une création de toutes pièces.

J’aime connaître les gens, faire des liaisons entre des choses qui n’ont pas l’air liées. Il y a donc un effet miroir vis-à-vis de ce que fait Konstelacio, lier des choses qui ont des rapports.

Moi je vois toujours les choses à taille humaine alors que Konstelacio fonctionne avec des projets de plus grande envergure comme avec Ursino, aller dans d’autres pays, intervenir auprès de centaines d’enfants, c’est une échelle inattendue pour moi et je suis très heureux d’y participer pour que ça s’agrandisse encore plus. Konstelacio est une petite association et qui fait pourtant de grandes choses."

 

Un grand merci à Damien pour son soutien et son engagement durant ces derniers mois !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.