[NOS BÉNÉVOLES] – Rencontre avec Annarita

 

 

Véritable moteur de notre organisation, nos bénévoles s’impliquent tous les jours et donnent de leur temps pour faire évoluer l’association. Sans eux nous ne pourrions pas pérenniser nos activités et projets.

Annarita est bénévole au sein de Konstelacio depuis maintenant 5 ans.

D’origine italienne, cette ancienne responsable du centre des langues à St Brieuc est toujours prête pour l’aventure et a décidé d’embarquer avec Konstelacio notamment sur le projet Ursino. Annarita a accompagné l’association en Italie à côté de Gênes auprès des élèves de la petite ville ligure Recco pour les accompagner sur les recherches culinaires historiques et sur le travail de traduction.

" Je me suis toujours engagée en tant que bénévole même quand j'étais en activité : une question de temps sans doute mais aussi un désir de retrouver des personnes qui sont unies par un même objectif et des valeurs communes : solidarité, souci de l'autre en tant qu'étranger, partage..."

Pourquoi s'engager en tant que bénévole et pourquoi auprès de Konstelacio ?

 

L'interculturalité a été la base de mon activité professionnelle (programmes européens, interventions en lycées, en entreprises...), de ce fait, lorsque j'ai entendu parler de Konstelacio cela m'a tout de suite intéressée.

L'enthousiasme de Charlotte était contagieux !

J'ai donc adhéré à Konstelacio en 2016 lors du projet Lyra mais je dois dire que c'était une adhésion formelle sans trop d'engagement de ma part au cours de ce projet. N'ayant pas été sollicitée directement pour donner de mon temps, je me suis contentée de suivre le projet, de verser une somme lors du crowdfunding, de partager des liens pour en faire la publicité, de participer à la vente des livres et des CD, de participer à des réunions et à des soirées. "

 

Charlotte, Roberto Panizza et Annarita

Le démarrage d'Ursino, projet alliant cuisine et interculturalité

 

" J'ai suivi le début du projet qui me semblait très ambitieux-même trop je dois dire-mais lorsque Charlotte m'a demandé de l'accompagner en Italie, je n'ai pas vraiment hésité : la gastronomie italienne fait partie de ma vie, la langue italienne est ma langue maternelle et un voyage en plus ne m'a jamais fait de mal ! Donc, en route pour Gênes et la Ligurie!

Difficile de mettre en évidence les moments forts de ce séjour de 3 semaines mais j'ai pu me rendre compte de l'investissement personnel que demande un tel projet: trouver les bons partenaires, faire coïncider des calendriers, négocier des rencontres à des moments précis, gérer les imprévus une fois sur place. "

Annarita et les élèves de Recco

URSINO EN LIGURIE

 

" À Gênes j'ai eu l'impression que tout coulait de source, que quelques fées avaient permis que l'on nous déroule le tapis rouge surtout en ce qui concerne les professionnels de la restauration soit Roberto Panizza, soit Maurizio Pinto. Ll'intervention de ce dernier auprès des élèves de Recco a sûrement été un moment clé de ce séjour et est un élément qui peut faire comprendre la raison de l'engagement de Konstelacio dans de tels projets auprès d'adolescents qui sont encore à la recherche de leur futur. Qui sait si Chef Maurizio a fait naître des vocations ?

À l'école il fallait là aussi compter sur l'engagement d'une enseignante sur son temps libre. Incroyable Marialuisa, elle a réussi à convaincre des élèves de différentes classes de participer à ce projet en dehors des heures normales de cours. Bien sûr, tous les élèves ne se sont pas impliqués de la même façon, cela aurait été du niveau du miracle, mais ils étaient là et bien là pour apporter leurs contributions. "

Un grand merci à Annarita pour son engagement et son soutien durant toutes ces années !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.