Le saviez-vous ? #5 Le café

café

©Fourniresto

D'où vient le café, l'une des boissons préférées des français ? 

La légende veut qu'un berger d'Abyssinie (actuelle Éthiopie) ait remarqué l'effet énergisant de l’arbuste caféier arabica sur ses chèvres qui avaient consommé ses fruits. Le café est alors appelé K'hawah, signifiant « revigorant » en Arabe. Ses effets sont si puissants qu'un décret est voté pour interdire sa consommation mais le café étant si populaire et apprécié que les autorités l'ont annulé.

Depuis son apparition au XVIIème siècle [en Europe], les mots désignant le café se sont multipliés : cavé, kaffé, canua, kawa, caoua, caowan, kahwan, chaube... Mais le terme d’origine : Bunn (café en amharique éthiopien) n’a jamais rencontré de succès.

café turc

@shehrezads_foodinsta

 

 

 

Kahwa Arbi, Turquie

Le café turc se distingue par l’utilisation d’un café très finement moulu que l’on fait bouillir avec la cafetière traditionnelle « cezve » et se conclut par le rituel de la tasséomancie (interprétation de notre avenir en lisant le marc de café). Un proverbe turc dit que « Le café doit être noir comme l'enfer, fort comme la mort et doux comme l'amour ».  Cette boisson chaude est inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO depuis 2013.

 

 

Kahwa arbi, Tunisie

kahwa arbi tunisie

©Wepost

Le café tunisien se différencie du turc par le degré de torréfaction obtenu avec le « zazwa » et de l’arôme de fleur d’oranger.

Kahweh baida, Liban

Kahweh baida

 

kahwew liban

Kahweh

Tasséomancie, Liban café

Tasséomancie

Le café est si ancré dans le patrimoine libanais que l’on dit même en plaisantant qu’un Libanais peut perdre sa nationalité s’il n’en boit pas ! Le café est lui servi par le « rakweh » et accompagné d’un verre d’eau (cf.deuxième image). C’est un véritable art de savoir quand s’arrêter de boire car il faut poser la coupelle sur le dessus de la tasse (avec le café et le marc de café restant), faire 3 cercles horizontaux et d’un geste vif, retourner la tasse avec la coupelle. On laisse la tasse ainsi pendant deux minutes pour ensuite la donner au lecteur ou à la lectrice de café qui interprète notre avenir (cf. troisième image). On note également le café blanc (« kahweh baida ») qui est une tasse d'eau bouillante parfumée à l'eau de fleur d'oranger. C’est un sédatif qui calme les nerfs et stimule la digestion, ne contenant ni café ni caféine.

Café dalgona, Corée du Sud

@dalgonacoffeeworldwide

 

 

 

Café dalgona, Corée du Sud

Originaire de Corée de Sud, le café dalgona se fait en frappant de la poudre de café instantané avec du sucre et de l’eau chaude jusqu’à obtention d’un crémage que l’on dépose sur le lait.

Attention car cette boisson est très sucrée (autant de sucre que de café instantané) !

 

cafe-hielo-lechoso

Café con hielo

©HosteleríaSalamanca

café carajillo

Café carajillo

@cakerockcafe

En Espagne, le café est une véritable institution. On vous sert un « cafe con hielo » soit votre café qui doit être versé dans un verre de glaçons ! Nous pouvons également retrouver le « cafe carajillo » qui est une recette traditionnelle nécessitant de faire chauffer le brandy, avec quelques grains de café et un zeste de citron, que l’on ajoute dans notre café. Cette boisson était à destination des soldats espagnols durant l'occupation espagnole de Cuba. D'abord en référence à « coraje » (« courage » en espagnol qui s’est transformé en « corajillo » puis « carajillo »).

Et vous, quel café allez-vous boire aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *