Ursino en Italie – Bilan d’un projet culinaire et culturel particulièrement réussi

Ursino - Italie - Bilan

Retour sur la phase italienne du projet Ursino

À la découverte du patrimoine culinaire et culturel de la Ligurie

Nous voici de retour de trois semaines intenses en Italie, à découvrir avec nos élèves italiens le patrimoine culinaire et culturel ligure, particulièrement entre Gênes et la petite ville de Recco dont ils sont originaires.
Cette phase italienne s'est passée à la perfection, telle que nous l'avions imaginée et espérée. Les porteurs de projets parmi vous savent à quel point il est rare de ne pas avoir à rebondir face aux imprévus (clin d’œil à notre séjour précédent au Liban en pleine révolution). Le programme pédagogique est adapté, les partenaires très impliqués et tous semblent heureux et reconnaissants de participer à ce projet un peu inhabituel. Quel bonheur!
Nous avons travaillé avec un groupe de 26 élèves de 13 ans, particulièrement intéressés et intéressants, qui ont mené le projet avec beaucoup d'enthousiasme et d'implication. Ils nous ont impressionnés! Cette implication est fondamentale à nos yeux. Ursino est avant tout un projet qui met les jeunes en position d'acteurs et non de simples récepteurs. Ils deviennent tour à tour collecteurs de leur patrimoine, chercheurs puis transmetteurs au sein de leur communauté et auprès des jeunes d'autres pays. Quelle fierté dans chaque pays lorsqu'ils comprennent qu'ils seront LA classe qui représentera leur pays dans le monde!

Ils nous ont notamment aidés à choisir des images à intégrer dans notre vidéo teaser culinaire ligure, que nus vous invitons à découvrir ci-dessous.

[Ursino en Italie] Le patrimoine culinaire ligure en images

©Spoon Productions

Première phase : le collectage

La cuisine ligure pourrait être qualifiée de riche et de pauvre à la fois. Riche par la diversité des plats traditionnels, et pauvre car ce sont souvent des plats accessibles à tous, que l'on peut préparer avec peu d'argent.
Le zemin, la focaccia col formaggio (typique de Recco), le tocco genovese, la farinata, les gnocchi al pesto, la torta di riso... Ce sont ainsi plus de cinquante recettes que nos élèves ont collectées dans leurs familles et leur communauté, presque toutes typiques locales, propres à la Ligurie.

photos Italie cuisine ligure

Deuxième phase: le travail de recherche

Les élèves ont mené des recherches historiques afin de découvrir par eux-mêmes l'origine des plats collectés et des ingrédients qui les composent. Celles-ci ont été approfondies par l'équipe d'Ursino puis envoyées à l'historienne de l'alimentation Antonella Campanini de l'Université des Sciences Gastronomiques de Pollenzo. Antonella a vérifié puis complété ces recherches en y ajoutant nombre d'informations historiques passionnantes.
Les élèves ont ensuite eu la chance d'échanger par visioconférence avec la chercheuse qui leur a parlé de la place des échanges culturels dans la création du patrimoine culinaire et qui a répondu à leurs questions.
Ce travail collaboratif a appris aux élèves à mener des recherches fiables et se tourner vers des experts, à la fois pour vérifier leurs informations et pour découvrir une autre facette de leur patrimoine culturel.
Ils ont par exemple découvert que le basilic, la base même du pesto, symbole de Gênes, est originaire d’Asie tropicale, des îles du Pacifique et de l’Inde et qu'il s'est répandu d'abord en Egypte, puis dans la Grèce antique avant d'atteindre l'Empire romain.
C'est en 1864 que l'on trouve les premières traces écrites du basilic génois qui est depuis devenu une référence mondiale, avec une saveur inégalable.

présentation classe de l'historienne Italie

Troisième phase : Rencontre avec le chef et transmission

Les élèves ont ensuite pu rencontrer le Chef Maurizio Pinto du restaurant Voltalacarta, ambassadeur local du projet Ursino. Il leur a parlé de son parcours, du métier de chef cuisinier et de l'importance du voyage dans son approche de la cuisine. Les questions étaient nombreuses et l'intérêt des élèves était palpable. Chef Maurizio les a encouragés à le recontacter dans le futur, particulièrement si ils étaient intéressés par la découverte des métiers de la gastronomie. Son approche simple, décomplexée et passionnée de la cuisine était un véritable bonheur!

Enfin, avec Simon Guyomard (Spoon Productions), les élèves ont réalisé des vidéos afin de partager leurs découvertes culinaires et historiques avec les élèves des autres pays et avec leur communauté. Elles seront montées prochainement et nous les partagerons avec vous dès qu'elles seront en ligne.

intervention scolaire chef italien

Nous sommes très heureux d'avoir pu mener le projet Ursino à Gênes. Cela n'a été possible que grâce à l'aide précieuse de nombreuses personnes. Nous tenons ainsi à remercier avant tout Marialuisa Villa et ses élèves au Collège de Recco pour leur enthousiasme et leur accueil chaleureux, Chef Maurizio pour son aide et son énergie positive, Antonella Campanini pour sa bienveillance, sa réactivité et son implication incroyable dans le projet, Alessandra Pierini pour ses nombreux conseils et mises en relation, les personnes présentes au collectage de recettes (notamment Giuseppina et Tina, les grands-mères de deux de nos élèves), Alda pour sa gentillesse et tout ce qu'elle nous a fait découvrir, l'Alliance Française pour son aide précieuse dans la recherche d'une école, Roberto Panizza pour son temps et tout ce qu'il nous a appris sur le pesto genovese (vidéo à venir!), Giuseppina et Roberto pour nous avoir accueillis dans leur maison et appris à faire la traditionnelle focaccia col formaggio et l'équipe locale de Couchsurfing pour son accueil et sa joie de vivre!
Un immense merci bien sûr à Annarita d'avoir donné de son temps bénévolement et de son énergie intarissable pour cette phase italienne d'Ursino, sans elle cela n'aurait pas été possible. Enfin, merci à Simon évidemment, qui continue à nous suivre dans ces projets un peu fous et nous permet de partager avec vous toutes ces belles images.

Adhérer à Konstelacio, c'est rejoindre une communauté de personnes convaincues que la diversité culturelle est une force, soutenir la promotion d'un dialogue sain et non-conflictuel entre les cultures et s'engager pour un accès indifférencié à la culture.
C'est également une manière de soutenir les actions de l'association en montrant à ses interlocuteurs (partenaires, financeurs, pouvoirs publics...) que de nombreuses personnes croient aux valeurs qu'elle véhicule.

Membre adhérent: 10€/an (3,40€ après déduction fiscale)
Membre bienfaiteur: tout montant supérieur à 10€ (déductible d'impôts à hauteur de 66%). Mensualisation possible.

soutiens au projet Ursino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *