Ursino

Le projet

Ursino, ça parle de bons plats de famille, transmis de génération en génération, évoluant au fil du temps et des échanges culturels. Ce sont des jeunes de 7 pays qui vont découvrir les multiples racines de leurs cultures et qui vont à leur tour les partager tout autour du monde. Ils apprendront que nos cultures sont le fruit de rencontres entre les peuples et qu'elles s'enrichissent constamment des métissages, particulièrement en cuisine.

Il s'agit d'un projet visant à impliquer des jeunes de 11 à 14 ans de plusieurs pays dans un travail de recherche autour des traditions culinaires. L’objectif est de les amener à découvrir que nombre de plats emblématiques d’une culture découlent de rencontres entre les peuples.

Dans sept pays, nous interviendrons auprès de jeunes afin de réaliser un travail de collectage de recettes traditionnelles locales/régionales/nationales. Sur la base de ce collectage, nous accompagnerons les jeunes dans un projet de recherche sur l'origine des recettes et des ingrédients dans l'Histoire.

L'idée est de montrer que ces recettes, bien qu'emblématiques de leur culture, sont le résultat de rencontres entre les peuples. La culture n'est donc pas un élément figé et "pur". Elle évolue et s'enrichit des métissages.

Dans chacun des pays, nous collaborerons avec un chef cuisinier local qui interviendra ponctuellement auprès des jeunes afin de leur parler de son métier mais également afin de définir un certain nombre de recettes qui seront ensuite intégrées à un livre de cuisine que nous publierons à l'issue du projet.

Les créations

Tout au long du projet, nous réaliserons de courtes vidéos dans lesquelles les jeunes partageront des extraits de leurs recherches. Elles seront sous-titrées dans chaque langue et échangées entre les jeunes participants des sept pays ainsi qu'avec le grand public.

Puis à l'issue de cette aventure autour du monde, nous publierons un livre de cuisine qui compilera les recettes collectées et choisies par les jeunes ainsi qu'une sélection d'anecdotes et informations diverses issues de leurs recherches.

Les pays

Ursino démarrera son aventure en France, en Bretagne et en Auvergne-Rhône-Alpes, avant de s'envoler pour l'Italie, le Liban, la Nouvelle-Zélande, le Bénin, l'Argentine et enfin le Canada, au Québec. Ces pays ont été choisis pour de multiples raisons (diversité culinaire, Histoire migratoire ou coloniale...). Nous ne chercherons pas à présenter leurs cuisines de manière exhaustive mais bien à éveiller la curiosité de chacun, et particulièrement des jeunes, sur la diversité et les origines multiples de nos pratiques culturelles.

Le calendrier

Nous partirons trois semaines dans chacun des pays afin de rencontrer les jeunes et mener les ateliers avec eux. Ces voyages seront intenses et riches et nous aurons besoin de temps à la fois pour les préparer et pour traiter toutes les informations que nous aurons collectées. Chaque séjour sera ainsi espacé de plusieurs semaines. Les moments d'intervention dépendent d'un certain nombre de facteurs: calendrier scolaire, disponibilité des chefs et partenaires locaux, saisons...

Nous souhaitons lancer cette grande aventure au cours du deuxième trimestre 2019 et la terminer fin 2021.

L'équipe

Charlotte Courtois, fondatrice et coordinatrice de Konstelacio, et Lucile Perrot, membre et bénévole de l’association, mènent ensemble ce projet. Leur expertise en animation, gestion de projet et gastronomie forme la base solide d'Ursino.
Elles sont rejointes par Simon Guyomard, réalisateur, qui est en charge de la création des capsules-vidéo dans chaque pays ainsi que des photos du livre de cuisine.

Ils sont tous trois soutenus par une équipe de bénévoles fortement engagés dans le projet et la vie associative de Konstelacio.

Les chefs cuisiniers

Dans chaque pays, un(e) chef cuisinier(e) sera ambassadeur(rice) bénévole du projet et interviendra ponctuellement auprès des élèves. Les ambassadeurs accompagneront également l'équipe d'Ursino dans la découverte des traditions culinaires et de l'Histoire de leur pays. Konstelacio réunit également un réseau d'experts et de chercheurs qui se rendront disponibles pour répondre aux interrogations des élèves lors du travail de recherche.

Nicolas Adam - La vieille Tour*
France (Guingamp/St Brieuc/Plérin)

@Olivier Marie

Youssef Akiki
Liban (Beyrouth)

@Simon Guyomard / Spoon Productions

Maurizio Pinto - Ristorante Voltalacarta
Italie (Gênes)

@Simon Guyomard / Spoon Productions

Sonia Ezgulian
France (Lyon)

© Emmanuel Auger

"Parce que la cuisine est à mes yeux une constellation d’expériences de vie, de transmissions si divers et de savoirs de tous horizons, il me semblait évident de soutenir le projet Ursino et l'association Konstelacio qui a pour but d’éduquer le grand public à la diversité culturelle. " - Sonia Ezgulian

Soledad Nardelli
Argentine

Les chercheurs

Afin de s'assurer de la fiabilité de nos recherches, nous avons l'honneur d'être accompagnés par des historien/ne/s de l'alimentation dans chacun des pays où nous intervenons. Ils vérifient les informations trouvées, les enrichissent et lorsque c'est possible échangent en direct avec les élèves.

Loïc Bienassis
France

Loïc Bienassis est chargé de mission scientifique au sein de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (Université François-Rabelais de Tours). Agrégé d’histoire, ses recherches ont d’abord porté sur l’histoire diplomatique du premier XVIIe siècle. Ses fonctions actuelles l’ont conduit à s'intéresser à l’histoire de l’alimentation et à questionner en particulier les notions de patrimoine gastronomique et culinaire. Il est également l'auteur de publications destinées à un public plus large.

Food Heritage Foundation
Liban

La Food Heritage Foundation (Fondation pour le patrimoine culinaire) est une organisation libanaise à but non lucratif dont l'objectif est de protéger le savoir culinaire indigène du Liban.

La fondation travaille en étroite collaboration avec l'Université Américaine de Beyrouth.

Antonella Campanini
Italie

Antonella Campanini, chercheuse en Histoire médiévale à l'Université des Sciences Gastronomiques de Pollenzo. Antonella est également responsable des enseignements d’histoire de la cuisine et de la gastronomie et d’histoire des cultures alimentaires et des produits typiques.