Les orties

Comme c’est étonnant…

En France, depuis très longtemps, on mange des orties. Oui oui, vous savez, ces herbes qui piquent! Aujourd’hui ça ne se fait plus beaucoup, mais la plupart des grands-parents mangeaient des soupes d’orties. Ça demande un petit peu de technique de ramasser les orties. Si certains mettent des gants pour ne pas se faire piquer, d’autres, eux, les ramassent à mains nues. En fait le secret c’est que le dessous des feuilles ne pique pas. Une fois un grand seau ramassé, il faut les faire cuire avec un peu d’eau. En effet, quand elles sont cuites, les orties de piquent plus.

Moi j’en ai mangé il n’y a pas très longtemps dans des galettes bretonnes avec un oeuf et du chèvre frais. Miam!

Orties

France – Voilà, c’est fini…

Ah quelle tristesse!

Le travail à l’école Sainte Marie est terminé… Nous avons fait aujourd’hui la dernière séance et il faut bien dire que c’était la plus difficile pour les élèves. Pas parce que je pars hein… mais parce ce que je leur ai demandé beaucoup de travail et du silence (le silence, il faut bien avouer que ce n’est pas leur fort! ^^)

La réflexion portait sur 3 questions et il fallait répondre par écrit aux 2 premières.

Voici les questions: « Que feriez-vous pour que les adultes et les enfants s’intéressent plus aux autres cultures? », « Qu’avez-vous appris en faisant ce projet? » et « Si un enfant d’un autre pays arrivait dans votre classe, que feriez-vous? »

Les réponses étaient variées et certaines vraiment très intéressantes. Je vous en ferai part dès que j’aurai fait le tri.

Cette fois je suis restée avec les enfants pendant la récréation après le cours et nous avons fait une marelle. L’occasion de prendre tout plein de jolies photos! J’avais le coeur serré au moment du départ, mais ça fait partie des contraintes du voyageur. Et puis je sais que je reviendrai avant le grand départ! Cela ne fait donc que confirmer qu’il me faudra beaucoup de courage pour affronter les nombreux départs qui ponctueront le voyage. Ce qui est sûr c’est que mon expérience à Sainte Marie a été un vrai bonheur! Je remercie de tout coeur Marie-Claude, l’institutrice, de m’avoir laissé autant de liberté pour mener le projet dans sa classe. Merci beaucoup également à Martine, la directrice, pour sa confiance et son soutien. Et enfin et surtout, merci aux enfants qui ont bien voulu jouer le jeu et qui m’ont réservé un accueil très chaleureux.

J’ai cherché une jolie citation sur le thème du départ mais aucune ne m’a convaincue, alors je vous laisse sur cette jolie photo prise ce matin…

France – Quelle fierté!

Ça y est, les histoires sont terminées! Aujourd’hui, chaque groupe lisait son histoire devant toute la classe.

Je suis très fière d’eux!! Ils ont fait du beau travail et les histoires sont très chouettes!

Ils ont eu l’air d’aimer aussi. Nous avons eu droit à plein d’applaudissements et des compliments de tous. Je mettrai très prochainement quelques vidéos sur le site.

C’est encore une fois un vrai bonheur de passer ces heures avec la classe. Ils sont vraiment très enthousiastes et certains m’ont même dit qu’ils seraient même d’accord de rester à l’école pendant les 2 semaines de vacances si c’était pour travailler avec moi =)

J’en profite pour vous souhaiter la bienvenue sur le site fraîchement mis en ligne et vous invite à donner vos impressions sur le forum. À vous d’en faire un site vivant!

Encore une fois parlez-en autour de vous! Il nous reste exactement 30 jours pour atteindre les 1500€ d’objectif sur KissKissBankBank. J’ai vraiment besoin de vous! Vous pouvez transmettre l’info, récolter des dons de vos proches, organiser une soirée de collecte… Tous ensemble nous y arriverons!

www.kisskissbankbank.com/projects/konstelacio

Je souhaite aussi la bienvenue aux enfants car ils avaient l’air pressés de découvrir le site quand je leur ai donné l’adresse ce matin!

Les similarités culturelles

Comme c’est étonnant…

La petite Leïla m’a expliqué qu’en Syrie (son papa est de là-bas), il existait des danses similaires à nos danses bretonnes, où les gens se tiennent par le petit doigts! Quelle surprise!

Je lui ai demandé de nous parler de ce pays dans une séance prochaine. Ça promet d’être intéressant!

France – Semaine 4… déjà!

Les semaines passent vite!

Pendant 3 semaines nous avons travaillé sur les histoires et les illustrations. Les enfants ont donc travaillé en groupes de 3 ou 4 pour rédiger les histoires, et individuellement pour faire les dessins.

Les idées fusent, il faut parfois recadrer (« Non… on ne peux pas dire que la journée de classe dure 1 minute, même si ce n’est pas la vraie vie! ») mais globalement ça se passe très bien! Le plus compliqué est de gérer le fait que les groupes ne travaillent pas tous à la même cadence et que certains ont du mal à travailler en groupe (je répète assez régulièrement à l’un des groupes « Allez, il faut en discuter ensemble, tous participer! »).

Vous savez tous que les enfants posent parfois des questions bizarres ou compliquées… Imaginez ma réflexion intense quand il a fallu expliquer à des enfants de 9-10 ans ce qu’est la fête nationale! Sans compter la question qui tue d’Enzo « Dis Charlotte, c’est qui le plus fort entre l’armée de l’air et les militaires? ». Au final dans son histoire la petite Leïla a donné une explication intéressante pour la question du 14 juillet: « Un jour un roi qui était très méchant voulu tout l’argent des paysans et si ils n’en avaient pas il les guillotinait ou il les jetait en prison à la prison de la Bastille. Un jour les paysans se révoltent et coupent la tête du roi »… Ah bah oui, ça me semble relativement clair comme ça! =)

En tout cas, une chose est sûre, chaque séance avec les enfants est une vraie bouffée d’oxygène au milieu de mes recherches de subventions! Quel plaisir d’entendre les cris de joie quand j’arrive et de récolter les bisous à chaque fois!

France – Début de la deuxième semaine de cours

Je peux faire le point sur la première semaine de classe. Je suis enchantée de voir que tout se passe comme je l’espérais. Les enfants sont très réceptifs, pleins d’imagination et de joie de vivre.

Il me semble que le sujet leur plaît. Cela ne fait pas de doute, nous aimons tous parler de nous-mêmes! J’ai hâte de connaître leurs réactions quand ils recevront les livrets des autres écoles.

Pour ce qui est du premier cours, les symboles culturels, il était assez amusant de voir que les élèves mélangeaient instinctivement les symboles bretons et les symboles français. Comme vous pourrez le voir dans les dessins et le livret, on se retrouve avec un pot-pourri réunissant les triskells, « Liberté, Égalité, Fraternité », la Tour Eiffel, les crèpes ou encore la marinière. C’est exactement ce que j’espérais. L’institutrice tentait de recadrer un peu les propositions des enfants pour garder des symboles qui soient valables pour toute la France. Comme quoi, instinctivement, les enfants considèrent leur culture non pas comme dépendant d’un territoire donné (la France) mais comme un ressenti. Cela confirme mes suppositions et l’orientation du projet. Je ne pouvais rêver mieux!

Le deuxième sujet concernait les personnages. Le choix des caractéristiques a été somme toute assez simple. L’étape « illiustration » était quant à elle un chouïa plus compliquée puisque l’imagination avait tendance à prendre le dessus. Il a donc fallu expliquer aux enfants que le but était de montrer aux autres pays à quoi pouvaient ressembler un petit Français ou une petite Française. Il a donc fallu ôter les talons, les bijoux, les mini-jupes… Mais les dessins étaient tous très chouettes. Certains sont vraiment très doués!

J’ai aussi remarqué que les élèves adoraient voter. C’est ce que nous avons fait à la première séance pour choisir les symboles culturels, et à la deuxième séance pour choisir les dessins des personnages principaux et de leur maison. Ils demandent à chaque cours si ils vont pouvoir voter! Je me demande comment ça se passera dans les autres pays…

Bilan donc super positif pour la première semaine! Chaque cours avec les enfants est une bouffée d’air frais dans mes recherches de subventions et de partenariats. C’est une motivation supplémentaire, pas question de les décevoir!!

France – Premier jour de classe à Sainte Marie

Je suis ravie!!

J’ai fait ce matin la première séance avec les élèves de la classe de CE2-CM1 de l’école Sainte Marie.

Au programme: Qu’est-ce que la culture? Quels sont les symboles culturels qui vous définissent?

Les enfants ont tous beaucoup participé, ont donné leur avis, tout plein d’idées et plein de fraîcheur à ce sujet pourtant bien abstrait! Ils ont ensuite dessiné en binômes (groupes de deux) chacun des symboles pour que nous puissions les intégrer dans le livret.

La prochaine séance aura lieu vendredi et nous travaillerons sur les personnages principaux des histoires. Ça promet d’être intéressant!!