Bilan de 2 belles semaines en Tunisie

Nous sommes rentrés de Tunisie il y a une semaine. Une semaine ce n’est pas trop pour faire le bilan d’une expérience si riche. Comme à chaque escale du grand voyage de Lyra, les retrouvailles étaient pleines de joie. Et cette fois l’était peut-être même plus encore que d’habitude. En effet, c’était étonnamment la première fois que l’équipe se trouvait au grand complet. Si Youssef, notre cher flûtiste tunisien, était présent pour les premiers pas de Lyra en février 2015, des soucis administratifs l’ont empêché de se joindre à nous lors de nos rencontres en France et en Inde par la suite.
Pendant deux semaines nous avons donc eu le bonheur de voir réunis les dix membres de l’équipe Lyra: Izou, notre illustratrice, Simon, notre réalisateur, Pierre, notre ingénieur son, Aziz et Youssef, nos musiciens tunisiens, Antoine et Pierre, nos musiciens bretons, Parveen et Ilyas, nos musiciens indiens, et moi, qui orchestre le tout.
Quelle jolie famille!Ensemble, avec nos instruments, nos illustrations, nos histoires et notre amour de la diversité, nous avons rencontré plus de 320 enfants à l’école Mongil School de Radès, à SOS Villages d’Enfants Radès, à l’école Ulysse de Menzah 7 et à l’école Sahet Al Môotamdia à Ain Drahem. L’accueil que les enfants nous ont réservé était émouvant. Que de curiosité, que d’émerveillement! Nous avons été très touchés de voir leurs yeux ébahis devant les musiciens qui jouaient rien que pour eux. Leurs réactions étaient d’une magnifique spontanéité à l’écoute des aventures d’Arwenn, le personnage principal de notre conte musical.

Ces rencontres ont été rendues possibles grâce à l’aide généreuse de l’association Mashreq’ Shams.
Ali, Inès, Achraf, Sonia… et tant d’autres membres de cette belle association tunisienne nous ont soutenus, accueillis, encouragés. Mashreq’ Shams fait un travail extraordinaire pour les enfants.
Notre escapade à Ain Drahem a été un moment fort de notre voyage. Nous sommes partis de Tunis avec une classe de l’école privée Ulysse School à la rencontre des élèves de l’école Sahet Al Môotamdia. Lyra, ce jour-là, a non seulement réuni les cultures de plusieurs pays par la musique, mais aussi les enfants de la ville et des terres, les enfants de deux milieux sociaux bien différents. Dans la cour de l’école, il n’y avait plus de différences entre les enfants et les adultes qui essayaient tous les instruments et écoutaient l’histoire, pas de différences entre les Français, les Tunisiens, les Indiens, pas de différences entre les enfants aisés de la capitale et les enfants défavorisés de la campagne. Tous étaient égaux face à la musique.Ceux qui suivent Konstelacio depuis ses débuts reconnaissent peut-être le nom de l’école tunisoise. Le hasard a fait que l’école avec laquelle nous sommes partis à Ain Drahem était l’école avec laquelle Konstelacio avait mené ses premiers projets, notamment l’émouvant échange scolaire entre la Tunisie et la France en 2014 – https://www.youtube.com/watch?v=xbvzdLSLy2Y

Nous avons également collaboré avec de fantastiques jeunes artistes tunisiens.
Comme précédemment en France puis en Inde, nous souhaitions en effet inviter des musiciens locaux sur le disque de Lyra. C’est ainsi que nous avons travaillé avec l’incroyable chanteur Mehdi Ayachi et le talentueux percussionniste Saifeddine Helal sur un morceau bien tunisien à la fois poignant et entraînant. Une petite merveille!
Et lors d’une soirée « à la tunisienne » nous avons rencontré la sublime Chaïma Gaddour, joueuse de qanûn. Nous n’avons pas résisté à l’envie de l’inviter également, ce qui a donné naissance à un autre morceau, nommé « Khomsa ». Afin de partager avec vous cette composition commune, nous avons eu envie de faire un clip. Notre chemin a alors croisé celui de Nour Mzoughi, envoûtante jeune danseuse et chorégraphe. Dans les somptueuses ruines romaines d’Oudhna, elle nous a offert une improvisation à couper le souffle que nous vous invitons à découvrir ci-dessous:

Sidi Bou Saïd – Nouveau clip de Lyra en collaboration avec la danseuse Nour Mzoughi et la joueuse de qanûn Chaïma Gaddour

La Tunisie était la troisième et dernière étape de Lyra avant la sortie de nos trois productions: le disque, le livre CD et le documentaire.
Le travail continue donc pour nous et il vous faudra un peu de patience avant de pouvoir découvrir le résultat de cette année de travail. Nous vous proposerons également de belles rencontres lors de plusieurs concerts prévus cet été… Surprise!Nous vous souhaitons une belle semaine pleine de musique!
À très bientôt,
Charlotte et toute l’équipe de Lyra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *