Quelques notes d’espoir en ces temps sombres

Que d’émotions…

La beauté indescriptible des échanges avec les enfants et les étoiles dans leurs yeux lorsqu’ils écoutent les musiciens, découvrent les œuvres de l’illustratrice et essaient les instruments,

La naissance d’une musique sur la base de la rencontre interculturelle, alors que l’échange verbal est parfois impossible du fait de la barrière de la langue,

La connivence et l’incroyable bienveillance au sein d’une équipe diverse tant sur le plan des origines que des métiers et des personnalités…

Lyra nous conforte tous les jours dans l’idée que la rencontre entre les cultures peut être une source intarissable de joie.

Nous avons passé le week-end dernier auprès de la grande famille Surnam où nous sommes intervenus auprès d’une centaine d’enfants. Nous avons été étonnés de leur calme et de leur niveau d’attention. Ils ont beaucoup aimé les ateliers et nous l’ont clairement montré par un enthousiasme débordant mais aussi des sourires et de nombreux câlins. Ce sont ces moments qui justifient les mois de lourd travail qui permettent d’en arriver là. Ce sont ces yeux qui brillent qui redonnent la motivation nécessaire à pousser Lyra toujours plus loin, toujours plus haut.

Nous avons ensuite passé le début de semaine à travailler avec quatre musiciens indiens que nous avons invités sur un morceau du disque. Les musiciens de Lyra et le reste de l’équipe ont ainsi pu découvrir les musiques populaires du Rajasthan et plus précisément la musique Langa.

Jeudi nous sommes intervenus à l'école Sanctum juste à côté du centre culturel et avons rencontré de nombreux enfants, puis nous avons terminé le cycle d'ateliers hier à la Tushita Foundation pour un magnifique moment plein de joie et de bienveillance.

Izou croque l'Inde et se trouve souvent entourée de toute une foule lorsqu'elle peint dans la rue.Simon nous prépare des images exceptionnelles (pensez "vue du ciel", éléphants, enfants, charmeurs de serpents...). Et de son côté Pierre capte les sons divers et variés qui nous entourent, enregistre les musiciens et fait opérer sa magie qu'il transmet en partie à Simon pour les clips. Un travail en collaboration bien huilé qui donne de bien beaux résultats.

Nous finissons maintenant nos enregistrements et vidéos (dont une avec un invité très spécial!) et nous donnons notre concert de restitution demain au Kawa Cultural Centre.

Nous savons que le reste du monde est le témoin effaré de la victoire d’un discours de haine mais rien ne semble pouvoir menacer notre bulle d’optimisme. Alors nous voulons tenter de partager avec vous cette expérience et vous rappeler que le monde est aussi plein de jolies choses, de démarches positives et de belles personnes. Et s’il vous en faut la preuve, nous vous invitons à découvrir notre travail artistique de ce début de semaine!

Voici donc le dialogue interculturel en action avec "Hichki"...

Les musiciens de Lyra avec Sadiq Khan, Sattar Khan, Samundan Khan et Sikandar Khan sur le morceau "Hichki"
Pour les chanceux d'entre vous qui se trouvent en Inde et pas trop loin de Jaipur, rendez-vous ce dimanche 13 novembre à 17h au Centre Culturel Kawa d'Amber pour le concert de restitution de notre deuxième résidence. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *