Retour sur la première escale de Lyra au Château de la Roche Jagu

Comment retranscrire avec des mots l'intensité des émotions ressenties cette semaine?
 

 
Lyra vient de vivre sa première escale dans l'envoûtant Château de la Roche Jagu. Cette "petite" idée qui avait germé il y a presque trois ans au hasard d'une rencontre est devenue une réalité. Réunir des personnes motivées, trouver des fonds, remplir des dossiers administratifs, convaincre des partenaires, organiser le calendrier... Toute l'énergie investie, les efforts mais aussi les moments de désespoir disparaissent devantla magie de voir Lyra prendre vie.
Les rencontres avec les élèves ont été pleines de joie et de curiosité. Toutes les classes ont montré beaucoup d'enthousiasme. Merci aux enseignants de nous avoir fait confiance. Au programme: le conte musical d'Arwenn, une présentation des instruments par les musiciens, un temps d'échanges libres avec ces derniers pour essayer les instruments et un jeu "du chef d'orchestre" où les enfants pouvaient choisir quels musiciens devaient improviser ensemble.

Certaines remarques nous ont particulièrement amusés. Les chevilles du tanpura ont été comparées à des choux (nous sommes bel et bien en Bretagne!), Parveen a été renommée Pivoine, la flûte traversière a quant à elle été renommée au choix "flûte traversante" ou "flûte de traviole", le oud a été comparé à une pastèque... Que de rires et de surprises grâce à la spontanéité des enfants. Les élèves d'une des classes nous ont même fait le plaisir de nous chanter une chanson de leur composition, sur le thème de la rencontre et de l'Europe (lauréate d'un concours scolaire pour l'Euro 2016) et les musiciens se sont joints à eux en improvisant pour la mettre en musique. Magique!

Nous avons aussi enregistré deux premiers morceaux en studio, dont un avec la sublime Rozenn Talec, chanteuse traditionnelle et auteure bretonne. Sa voix se mêle à merveille à celle de Parveen, notre chanteuse indienne. Ca promet un disque qui vous fera vibrer! Mais il faudra attendre l'année prochaine, patience... Merci à Eric pour son super accueil dans son studio.
Yvon Le Corre, navigateur, peintre et carnettiste exposé cette année au Château est également venu à la rencontre des musiciens et de notre illustratrice pendant la semaine, pour notre plus grand plaisir. Il a même accompagné une des classes dans l'exposition pour présenter personnellement aux enfants ses carnets de voyages.
Enfin, nous avons tourné deux vidéos musicales dans le château grâce à la créativité et au talent de Simon et de Laure de Spoon Productions. Vous voulez voir ce que ça donne? Cliquez donc ci-dessous!

Et comment ne pas souligner la beauté de l'équipe? Toute la semaine, ce sont cinq musiciens, une illustratrice, deux réalisateurs, deux ingénieurs son et une bénévole qui ont permis de réaliser ces actions de sensibilisation à la musique comme outil de dialogue interculturel. Je suis extrêmement fière de travailler avec ces personnes qui, au delà de leur immense talent professionnel, ont de très belles qualités humaines. Tous sont particulièrement heureux d'être réunis autour de notre cause et adorent intervenir auprès des enfants. Leur admiration mutuelle et leur connivence sont émouvantes. Quel bonheur de voir l'énergie qui circule dans l'équipe !

Toute la team Lyra se joint également à moi pour remercier l'équipe du Domaine Départemental de la Roche Jagu qui nous a accueillis à bras ouvert. Leur enthousiasme et leur foi en l'association et en Lyra nous font chaud au cœur. Ils ont cru en nous quand nous avions encore tout à prouver. Travailler avec des partenaires comme eux, ça donne des ailes et ça donne surtout envie de tout faire pour être à la hauteur de leur confiance. Merci de tout cœur à Jean-Yves, Yvon, Pauline, Solenne, Laurence et tous les autres!

Et en dernière étape, un saut de puce à Paris pour jouer au Congrès universitaire sur le Dialogue des rationalités culturelles et religieuses sur invitation de l'Institut Catholique de Paris dans le sublime jardin des Missions Etrangères de Paris.

Dans le désordre, merci à Parveen Sabrina Khan, notre chanteuse indienne, Aziz Ouertani, notre oudiste tunisien, Antoine Péran, notre flûtiste breton, Ilyas Raphaël Khan, notre percussionniste indien, Pierre Droual, notre violoniste breton. Merci à Héloïse Robin, dite Izou, notre illustratrice. Merci à Simon Guyomard et Laure Perroud, nos as de la vidéo, àJacques-Yves Lafontaine et Pierre, nos magiciens du son, et à Louise Courtois, notre super cuisinière bénévole.
Et une pensée toute particulière à Youssef Ben Dhifallah, notre cher flûtiste tunisien qui n'a pas pu être des nôtres pour raisons administratives (pas besoin de vous faire un dessin, n'est-ce pas?) et qui nous a beaucoup manqué. Vivement qu'il nous rejoigne sur la prochaine escale en Inde!
Merci également à notre marraine, Bérénice Bejo, qui s'est beaucoup impliquée pour que nous puissions réaliser Lyra. Son enthousiasme nous enchante.
Enfin, nous tenons tous à remercier chaleureusement nos donateurs, nos mécènes et nos sponsors. Sans leur soutien tout ceci n'aurait pas été possible. Ce sont les Cochons Flingueurs à Saint Quay Portrieux, les Viviers de Saint Marc à Tréveneuc et Chez Rollais à Saint Brieuc.

Un merci tout particulier aux Viviers de Saint Marc qui ont accueilli une partie de l'équipe vendredi soir pour un repas bien breton.

Toutes ces personnes et ces organisations se sont réunies autour d'un but commun: diffuser leur conviction que la diversité est une force et qu'avec curiosité et ouverture d'esprit, le monde est bien plus beau. Et ça ne fait que commencer!

Avec fierté, bonheur et beaucoup d'espoir,
À très bientôt,
Charlotte de Konstelacio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *