Mexique – Plein de belles rencontres!

Quelle superbe matinée!

J’ai commencé la journée sur les chapeaux de roues avec la 5ème session de travail à l’école. Au programme: dessin! En général ça plaît beaucoup aux enfants, même si ça me demande plus de travail. Il faut en effet qu’ils s’appliquent et dessinent ce que je leur demande, et ce n’est pas toujours simple! Mais il me semble que le résultat sera assez sympa. Quelques piñatas, des drapeaux, des squelettes… Que de choses bien typiques!

Après l’école, j’ai filé rejoindre la Children’s Foundation qui m’a emmenée faire un petit tour des organisations qu’ils soutiennent avec une jeune anglaise charmante. Quel bonheur de voir des personnes tellement engagées, qui croient en ce qu’elles font!

Première étape: l’école Los niños del Capitan qui accueille les enfants de mères célibataires ayant peu de ressources. C’est une école maternelle où on sent d’emblée beaucoup d’amour. Les enfants nous ont tout de suite sauté dessus, fait des câlins, montré les jouets « tout nouveaux » qu’ils venaient de recevoir (ce sont des jouets qui ont été donnés à l’école) à grand renfort de sourires. Quel bonheur de retrouver cette innocence et de se rappeler qu’à l’aube de notre vie nous sommes tous ouverts vers l’autre, sans peur ni préjugés! Quel dommage que tant d’adultes l’aient oublié en grandissant!

Deuxième étape: la Casa San Juan Diego, qui est un foyer plus particulièrement destiné aux enfants et adolescents. J’ai rencontré Augusto qui se charge d’une « classe » de plus de 9 ans et avec qui je vais avoir l’honneur de travailler. De ce monsieur émane une grande bonté, une grande générosité. Lorsqu’il parle de son travail avec les enfants, on a tout de suite envie d’en faire partie! Il s’est montré ravi de pouvoir accueillir Konstelacio et est ouvert à tous types d’activités nouvelles pour les enfants. Je vais donc intervenir chaque mardi pendant une heure avec sa classe. Je vais réfléchir à ce que nous pouvons faire mais je pense qu’il s’agira surtout d’un moment d’échange à propos de leur culture et des autres pays.

Enfin, dernière étape: Casa Hogar. Un fantastique orphelinat qui ne se définit pas comme tel mais plutôt comme une grande famille. Les garçons en difficulté sont envoyés ici pour leur redonner une stabilité et un avenir. Nous avons rencontré Javier et Omar, le directeur et l’administrateur, qui nous ont parlé de cette belle famille et de leur façon de travailler. Ils se battent pour re-donner à ces enfants l’envie de rêver, de croire en eux et de se battre pour avoir un avenir. Une très belle rencontre! N’hésitez pas à visiter leur site internet et les aider si vous le souhaitez! Je vais probablement passer un peu de temps avec les garçons pour leur parler de Konstelacio, leur faire découvrir les cultures et leur parler du rêve pour lequel je me suis battue, même si le fait d’être française l’a rendu beaucoup plus facile à atteindre. Encore une fois les enfants se sont montrés très chaleureux et câlins. Comme quoi tous ont beaucoup d’amour à donner!

Je suis vraiment heureuse de ma matinée et de ces belles rencontres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *