Il était une fois des menhirs et des korrigans…

Ce week-end, j’ai décidé d’aller explorer un peu la culture bretonne. Je suis donc allée en famille à Carnac, qui se trouve au sud de la Bretagne, à environ 2h de Saint Brieuc.

« Pourquoi donc Carnac? » me direz-vous, si vous ne connaissez pas.

Parce qu’on y trouve les plus grands alignements mégalithiques du monde!

Megalithes

Les mégalithes, ce sont des grandes pierres mises en place par les hommes à l’époque du Néolithique, entre 4000 et 2000 ans av. J.-C. Il en existe trois types:

– Les menhirs, comme dans Astérix et Obélix: ce sont des grosses pierres, taillées ou non, posées verticalement.

– Les dolmens, qui sont des grosses dalles posées sur des menhirs pour former une sorte de table (« dol » signifie table en breton, et « men » signifie pierre). Les experts pensent que ce sont des chambres funéraires, c’est-à-dire qu’ils servaient à enterrer plusieurs personnes.

– Les tumulus, qui sont des dolmens recouverts de terre ou de pierres. On les appelle dans le premier cas des tertres, dans le deuxième des cairns. On y enterrait des personnes très importantes.

À Carnac il existe donc ce qu’on appelle des alignements. Les menhirs forment de longues files qui débouchent sur un grand espace vide, l’enceinte. On pense que cela a un rapport avec les croyances, la religion des peuples de l’époque. Mais en fait, ça reste un mystère! Il paraît que c’est là que les korrigans, des petits lutins farceurs, viennent danser les soirs de pleine lune. S’ils vous trouvent dans les parages, ils vous entraineront dans leur folle ronde jusqu’au bout de la nuit. Certains imprudents en seraient déjà morts de fatigue!

Korrigan

La légende dit que tous les 100 ans, aux douze coups de minuit du nouvel an, les menhirs s’en vont boire dans la mer. Ils laissent alors sans surveillance les trésors qu’ils cachent. Mais attention! Au douzième coup de minuit, les menhirs reviennent très très vite et écrasent les petits malins qui pensaient faire fortune!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *