France – Début de la deuxième semaine de cours

Je peux faire le point sur la première semaine de classe. Je suis enchantée de voir que tout se passe comme je l’espérais. Les enfants sont très réceptifs, pleins d’imagination et de joie de vivre.

Il me semble que le sujet leur plaît. Cela ne fait pas de doute, nous aimons tous parler de nous-mêmes! J’ai hâte de connaître leurs réactions quand ils recevront les livrets des autres écoles.

Pour ce qui est du premier cours, les symboles culturels, il était assez amusant de voir que les élèves mélangeaient instinctivement les symboles bretons et les symboles français. Comme vous pourrez le voir dans les dessins et le livret, on se retrouve avec un pot-pourri réunissant les triskells, « Liberté, Égalité, Fraternité », la Tour Eiffel, les crèpes ou encore la marinière. C’est exactement ce que j’espérais. L’institutrice tentait de recadrer un peu les propositions des enfants pour garder des symboles qui soient valables pour toute la France. Comme quoi, instinctivement, les enfants considèrent leur culture non pas comme dépendant d’un territoire donné (la France) mais comme un ressenti. Cela confirme mes suppositions et l’orientation du projet. Je ne pouvais rêver mieux!

Le deuxième sujet concernait les personnages. Le choix des caractéristiques a été somme toute assez simple. L’étape « illiustration » était quant à elle un chouïa plus compliquée puisque l’imagination avait tendance à prendre le dessus. Il a donc fallu expliquer aux enfants que le but était de montrer aux autres pays à quoi pouvaient ressembler un petit Français ou une petite Française. Il a donc fallu ôter les talons, les bijoux, les mini-jupes… Mais les dessins étaient tous très chouettes. Certains sont vraiment très doués!

J’ai aussi remarqué que les élèves adoraient voter. C’est ce que nous avons fait à la première séance pour choisir les symboles culturels, et à la deuxième séance pour choisir les dessins des personnages principaux et de leur maison. Ils demandent à chaque cours si ils vont pouvoir voter! Je me demande comment ça se passera dans les autres pays…

Bilan donc super positif pour la première semaine! Chaque cours avec les enfants est une bouffée d’air frais dans mes recherches de subventions et de partenariats. C’est une motivation supplémentaire, pas question de les décevoir!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *